Un conservatoire de la pivoine à Sourches – Les Alpes Mancelles

C’est en présence de plusieurs centaines de personnes qu’a été inauguré au château de Sourches « Le conservatoire de la pivoine» dans les douves de la propriété depuis 2001 de Béatrice et Jean de Foucault.
Le Conservatoire de la pivoine a pour but la conservation et la recherche d’espèces et de variétés anciennes et modernes et d’observer leur évolution et éventuelles mutations (hybridation naturelle).

Comme l’expliquait Mme de Foucault en faisant visiter les plantations, il existe trois genres de pivoines, deux à l’état naturel et un créé par l’homme : les herbacées ou lactiflora qui disparaissent chaque automne, les arbusives ou suffruticosa qui peuvent atteindre 2m et les hybrides intersectionnels dit « de Itoh », du nom de son créateur japonais Toïchi Itoh, qui ressemblent à des buissons très compacts de la taille d’une pivoine herbacée.
1500 pivoines

Pour l’instant sont conservées à Sourches 1500 pivoines dont 1454 variétés répertoriées et numérotées : 27 espèces botaniques, 50 variétés d’hybride intersectionnel, 428 pivoines arbustives et des pivoines herbacées.

Source : Saint-Symphorien. Saint-Symphorien. Un conservatoire de la pivoine à Sourches « Article « Les Alpes Mancelles

Un conservatoire de la pivoine à Sourches

2016-10-12T19:32:53+00:00 24 juillet 2015|Presse|